Archives Mensuelles: octobre 2017

Les mariages précoces et forcés persistent

Les filles toujours exposées au mariage précoce

La Côte d’Ivoire, à l’instar des autres pays membres de l’Organisation des Nations Unies (ONU), commémore ce 11 octobre 2017, la journée internationale de la jeune fille. Au plan international, elle est placée sous le signe : « Autonomisation des filles : avant, pendant et après une crise ».

La journée internationale de la jeune fille est consacrée à la promotion de la lutte contre les discriminations et les violences subies par des milliers de jeunes filles. En Côte d’Ivoire, les violences faites aux jeunes filles persistent sous plusieurs formes. Ces violences ont pour noms excision, viol ou encore les mariages précoces et forcés. En ce qui concerne cette dernière forme de violence, force est de constater que dans le Nord-Est de la Côte d’ivoire précisément dans la ville de Bondoukou, certaines familles retirent encore leurs filles de l’école pour les donner en mariage de façon précoce. Lire la suite

Publicités

Raïssa Banhoro lauréate de la 2ème édition du RFI Challenge App Afrique

L’application « Lucie » déjà utilisée pour accompagner les femmes sur les marchés ivoiriens

L’ivoirienne Raïssa Banhoro s’est hissée sur la première marche du podium dans le cadre de la deuxième édition du Prix RFI Challenge App Afrique. La cérémonie de remise s’est faite au cours de l’enregistrement de l’émission 7 milliards de voisins à Abidjan ce mercredi 11 octobre 2017.

Lancé en 2016, le concours RFI Challenge App Afrique est une compétition visant à développer l’Internet citoyen en encourageant des projets aux services de l’intérêt général. La première édition du concours fut consacrée à la santé. Pour cette deuxième édition, RFI a choisi comme thème l’éducation des filles en Afrique et plus de 600 candidatures ont été enregistrées de 34 pays d’Afrique francophone. Fait majeur, 46% des projets finalistes étaient proposés, cette année, par des femmes. Lire la suite

Le CEFCI encourage l’accès à l’éducation des femmes

le programme veut aider à augmenter le taux de scolarisation des filles

Le Centre Féminin pour la démocratie et les droits humains en Côte d’Ivoire (CEFCI) était dans le nord de la Côte d’Ivoire ce 07 Octobre 2017. Cette organisation de promotion des droits de la femme a procédé au lancement d’une initiative visant promouvoir l’éducation de la femme.

C’est dans la localité de Niakara que s’est déroulé la cérémonie officielle de lancement du programme d’appui à l’éducation de la femme. L’évènement a enregistré un invité de marque en qualité de parrain, SEM Alpha Barry Ministre des affaires étrangères de la coopération et des Burkinabés de l’extérieur. En choisissant le nord de la Côte d’Ivoire, le CEFCI cible ainsi une zone où le taux de scolarisation reste bas. Lire la suite