Archives Mensuelles: mai 2013

ONUCI : un nouveau chef pour quelles missions ?

Aïchatou Mindaoudou, nouvelle patronne de l'ONUCI

Aïchatou Mindaoudou, nouvelle patronne de l’ONUCI

L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire a un nouveau patron ou plutôt une nouvelle patronne ! Elle est le cinquième haut fonctionnaire désigné par Ban Ki Moon pour accompagner la Côte d’Ivoire dans son processus de normalisation socio-politique.

Crée en 2004 l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) fait partie du paysage socio-politique et économique de la Côte d’Ivoire. Sa mission depuis sa création a été d’accompagner le pays vers la paix après le déclenchement de la crise militaire de septembre 2002. Dotée d’une force militaire, l’ONUCI a notamment veillé au respect du cessez-le-feu entre FDS et FN. L’histoire de cette mission opérationnelle des Nations Unies a été très mouvementée ; en témoigne les quatre fonctionnaires qui a tour de rôle ont dirigé la mission en huit (8) ans. Leur mandats respectifs ont été de durée différente mais ils ont partagé une même appréciation de la part des ivoiriens. Jamais aimé et toujours contesté ! Lire la suite

Micro-finance : le FAFCI désormais opérationnel

Une vue des bénéficiaires

Une vue des bénéficiaires

Le Fonds d’Appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), une initiative impulsée par la Première Dame Dominique Ouattara et présentée aux Ivoiriens le 14 décembre 2012 est dans sa phase pratique d’exécution. Celle-ci s’est matérialisée ce 11 mai par une cérémonie de remise de chèques aux femmes des communes de Yopougon et d’Abobo.

L’objectif clairement affiché par le FAFCI est d’aider ces femmes à lutter contre la pauvreté par la promotion d’activité génératrice de revenues. Le FAFCI est doté d’une enveloppe d’un milliard de f CFA et pour cette première opération de remise de chèques, se sont 1.100 femmes qui se sont « partagées » 113 millions de franc. Les chèques remis par Mme Dominique Ouattara (Première Dame) ont une valeur qui oscille entre 50 000 et 300 000 FCFA. Les bénéficiaires n’ont pas manqué de saluer l’initiative de la Première Dame et de la remercier pour ce geste qui marque un nouveau départ pour de nombreuses femmes. En retour Mme Dominique Ouattara s’est voulue claire :

« N’oubliez pas que la longévité du FAFCI dépend de vous, de votre capacité à faire prospérer votre activité et de votre capacité à rembourser vos prêts ; c’est en remboursant un peu un peu que vous pourrez avoir un prêt plus important , et que vos sœurs en situation difficile pourront elles aussi recevoir l’argent du FAFCI », a-t-elle indiqué.

La cérémonie qui se tenait à la Mairie d’Abobo a été rehaussée par la présence du Ministre Adama Tounkara, Maire de la commune d’Abobo et de Mme Kandia Camara, Ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle. Lors de cette première cérémonie de remise de chèques dans le cadre du FAFCI, la Première Dame a aussi offert aux femmes des dons  en nature, notamment des congélateurs, des machines à coudre électrique sur pied, des casques de coiffure, ainsi que des vivres. Ces dons destinés aux femmes d’Abobo ont une valeur de 40 millions de francs CFA.

QUEEN Yelnamidjo