Crise ivoirienne: 1.121 femmes et enfants victimes de violences (Unicef)

Les Femmes victimes de la crise Ivoiriennes

Au moins 1.121 femmes et enfants ont été victimes de « violations graves des droits des personnes » depuis l’éclatement de la crise post-électorale en novembre 2010 en Côte d’Ivoire, affirment l’Unicef et l’ONG Save the children dans un rapport publié mercredi.

« Sur les 1.121 cas de violations de droits contre les femmes et les enfants » enregistrés de novembre 2010 à septembre 2011, « 643 ont été commis contre des enfants, dont 182 viols, soit un enfant violé chaque un jour et demi sur le territoire national », indiquent le Fonds des Nations unies pour l’enfance et l’ONG dans un communiqué à propos de leur rapport sur « l’impact de la crise post-électorale sur la protection des enfants en Côte d’Ivoire ». « Les enfants ont été les premières victimes du conflit », qui s’est achevé en avril, selon Hervé Ludovic de Lys, représentant de l’Unicef dans le pays. Le document évoque « une hausse significative des cas de violations rapportés en mars et avril de cette année, au plus fort de la crise, et dans les régions les plus touchées par les combats ». « La plupart de ces crimes restent impunis car seul 52 cas ont fait l’objet de poursuites judiciaires même si les auteurs sont connus pour plus de la moitié des victimes », ajoutent l’Unicef et Save the children, déplorant « manque de moyens » pour soutenir les victimes et « faible » répression. La crise née de la présidentielle de novembre 2010 a fait quelque 3.000 morts. Les camps rivaux, celui de l’ex-président Laurent Gbagbo et celui du nouveau chef de l’Etat Alassane Ouattara, ont été accusés d’exactions. La Cour pénale internationale (CPI) enquête sur de présumés crimes contre l’humanité et crimes de guerre imputables aux deux camps. L’ONU a dit mardi redouter un regain de violences sexuelles à l’occasion des législatives du 11 décembre.


Publicités

À propos de Rédacteurs nousfemmes

Nousfemmes est un blog crée par SUY Kahofi, correspondant de presse et blogueur ivoirien. L'équipe de rédaction s'étoffe avec l'arrivée du journaliste d'Anderson Diédri, journaliste d'investigation.

Publié le novembre 24, 2011, dans DROIT DE FEMME, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :