Elles portent des grossesses et sont toujours….dans les maquis !

"Les femmes doivent éviter de prendre de l’alcool quand elles attendent un bébé"

Phénomène de mode ou symbole de l’inconscience de certaines futures mamans ? Difficile de répondre à cette question tellement les jeunes filles qui sont enceintes et qui fréquentent les débits de boisson ont les arguments pour vous convaincre. Au cours de nos excursions dans les coins chauds de la capitale Ivoirienne il nous a été donné de constater que de nombreuses jeunes filles continuent de faire la fête dans les maquis, de boire et même de fumer avec un bébé dans le ventre ! « Moi personnellement je viens au maquis mais quand je suis enceinte je ne fume plus et je consomme plus d’alcool » affirme Solange, déjà maman d’un petit garçon. « Ce n’est pas parce que vous êtes enceinte que vous ne devez pas sortir ou vous amuser. Je trouve qu’il n’y a pas de honte à montrer son ventre car attendre un enfant n’est pas un délit je pense » ajoute la jeune dame. Chantal K. va plus loin dans la fréquentation des maquis malgré la grossesse qu’elle porte. « Je suis à ma troisième grossesse et je consomme toujours ma ‘’gigi’’ sans problème à chaque fois et je n’ai jamais eu de problème. Je ne sais pas si mes enfants sont habitués mais ils supportent (rires). Je trouve aussi chic d’être avec son mari au maquis ça lui permet de ne pas avoir envie de regarder ailleurs car la grossesse repousse certains hommes ! ».

Solides arguments pour justifier la présence des femmes enceintes dans les maquis ? Pas si sûr car même des femmes fustigent ce genre d’habitude. Explication avec Comoé Bénédicte. « Le maquis n’est pas un lieu ou il faut aller avec un enfant même quand il est encore dans votre ventre ! Je dirais que c’est dangereux car c’est un mineur (rires). Sérieusement je crois que nos sœurs doivent arrêter de se justifier et trouver des arguments pour boire et fumer quand elles attendent un bébé. Vous passez votre temps dans les maquis et vous vous plaignez que vos enfants deviennent des alcooliques ? » Pour le révérend Boni l’interaction entre la mère et le fœtus joue un rôle très import dans ce que deviendra un enfant demain. « La maman commence son rôle d’éducatrice une fois qu’elle est enceinte. Le milieu qu’elle fréquente, les personnes autour d’elle, les images de son quotidien, les propos qu’elle tient et même son alimentation agissent sur l’enfant. Alors que voulez-vous que votre enfant devienne quand vous restez assis dans un maquis ? » Le révérend Boni va plus loin en soulignant que les maquis, les bars et les autres débits de boisson sont aussi un monde métaphysique où des esprits rôdent ! Ceux-ci peuvent posséder la mère et agir sur l’enfant par la suite. « N’avez-vous jamais entendu des personnes rendre témoignage en disant qu’ils ont reçu un esprit mauvais depuis le ventre de leur mère ? Femmes faites attention car votre corps et votre esprit quand Dieu vous fait grâce de donner la vie ».

Dans une réalité plus scientifique et médicale, alcool, tabac et grossesse ne font pas bon ménage et c’est Docteur Popo Solange qui le démontre. « Le tabac et l’alcool sont pour les pays en voie de développement la première cause de mortalité. De nombreuses maladies telles que les cancers sont liés à la consommation de l’alcool et chez les femmes enceintes le risque est encore plus élevé. Elle peut perdre le bébé, ce dernier peut naître malformé ou malade et même mourir ! » Elle demande aux femmes de s’armer de courage et d’éviter de prendre de l’alcool quand elles attendent un bébé.

Suy Kahofi

Publicités

À propos de Rédacteurs nousfemmes

Nousfemmes est un blog crée par SUY Kahofi, correspondant de presse et blogueur ivoirien. L'équipe de rédaction s'étoffe avec l'arrivée du journaliste d'Anderson Diédri, journaliste d'investigation.

Publié le octobre 28, 2011, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Malheureusement, on peut apprendre l’histoire ou la géographie sans avoir été ni témoin des faits ni dans les endroits qu’on nous enseigne. Mais pour les mauvaises habitudes, comme le port du casque, l’arrêt de fumer ou de dépendre de l’alcool, on a toujours des justifications pour se comporter comme si on jouissait d’un traitement spécial auprès de Dieu. Les mauvaises choses n’arrivent qu’aux autres, croit-on!

  1. Pingback: Côte d’Ivoire: Pregnancy and Lifestyle · Global Voices

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :