Micro trottoir : Pour ou contre l’égalité des salaires homme/femme

A diplôme égal, un salaire égal !

Le débat sur l’égalité des salaires homme femme est encore présent en Côte d’Ivoire. D’un côté ceux qui à la lumière des lois estiment que les femmes doivent avoir un salaire semblable à celui des hommes et de l’autre ceux qui pensent que la « femme Ivoirienne ne fait rien avec ce qu’elle gagne » et qu’à ce titre elle doit se contenter de ce qu’elle touche !

« Elles vont avoir le même salaire que nous pour quoi ? »

Ils sont des hommes de couches sociales et de niveaux intellectuels différents, ils ne se trouvent pas vieux jeu, ne pensent pas non plus être des ennemis de la femme ou même être contre leur émancipation. Leur seule logique c’est que la femme Ivoirienne fait preuve d’un manque de maturité si grand que le débat autour du salaire homme/femme ne doit pas se poser. Premier argument qu’ils défendent : la femme Ivoirienne ne fait rien avec ce qu’elle gagne ! « Prenez un ratio de 100 foyers Ivoiriens. Dans 60% d’entre eux l’homme fait tout, dans 30% la femme fait l’effort d’épauler l’homme et dans 10% d’entre eux la femme pèse plus que l’homme au plan finance » nous explique Mr Koissy Joachim chargé de donné dans un cabinet d’étude privé. « Ces chiffres sont vérifiables au quotidien, dans nos quartiers et à chaque coin de rue. Même dans le parlé des femmes on arrive à desceller celles qui assurent des charges dans leurs foyers et celles qui attendent tout de l’homme » conclu-t-il. En effet de nombreuses femmes sont convaincues que l’homme étant le chef de famille, toutes les charges de la maison lui reviennent ! « Même la boite d’allumette qui ne coûte 25 f CFA elles sont obligés de nous attendre pour l’acheter. Quand vous avez le malheur de leur demander si elles ne travaillent pas, elles vous répondent que leurs salaires sont là pour leurs besoins personnels » affirme Mr Yanon Jacques enseignant. La femme doit donc travailler pour s’acheter sa pommade, son tissage, son rouge à lèvre, ses pagnes qui ont déjà remplis tous les placards et malles de la maison…Elle s’entretien donc avec son salaire et rien d’autre ! « Alors quand vous voulez seulement utiliser ce que vous gagner pour ‘’briller’’ et laisser les hommes souffrir seuls ; comment voulez-vous que l’autorité vous donne un salaire comme celui des hommes ? » s’interroge Mr Sanogo Drissa chef de distribution de produits pharmaceutique. « A diplôme égal, un salaire égal comme on l’entend chanter par moment mais moi de dirais à engagement familial égal et salaire égale » soutien Koffi N’guessan Yannick ingénieur TP. Alors Mesdames, qu’en pensez-vous ? « Certaines de nos sœurs exagèrent ! Il arrive qu’elles touchent plus que leurs maris à la fin du mois mais elles se rabattent toujours sur le peu que monsieur gagne pour les besoins de la famille. Je pense que si nous voulons trouver une oreille attentive dans ce combat pour l’égalité des salaires il va falloir changer notre manière de faire dans nos foyers » affirme Sonia Aka assistante de direction.

L’égalité des salaires s’impose

Si de nombreuses femmes comme Sonia Aka estiment que la balle du changement se trouve entre les mains des femmes, elles sont aussi nombreuses à soutenir qu’au-delà des critiques l’égalité des salaires est une question de droit. Le droit ne peut pas dire une chose et son contraire ! « Le préambule de notre constitution le dit clairement : chaque homme, chaque femme dans ce pays naissent égaux en droit. Alors pourquoi donner plus à un homme pour le même travail qu’il produit aux côtés d’une femme ? » se demande Chantal Anzian étudiante en droit. « On peut reprocher beaucoup de chose aux femmes entre autre leur manque d’engagement dans leurs foyers mais pour une question de respect de la loi fondamentale de notre pays, je crois qu’un ajustement salarial s’impose » conclu Chantal. Pour Kra Isidore, agent municipal la Côte d’Ivoire doit s’approprier réellement le concept d’émancipation de la femme en encourageant les femmes à tous les niveaux. « Je crois que les femmes méritent amplement de toucher le même salaire que les hommes pour le même boulot. On parle souvent de leur manque d’engagement dans leurs foyers mais je dois vous avouer que je connais des familles à Abidjan où se sont les femmes qui font tout ! Le moment est donc venu de rendre à César ce qui appartient à César ». « Je pense que le monde a trop évolué pour que cette conception aussi archaïque du traitement salarial homme/femme puisse subsister. Nous méritons nos salaires et ce que nous devons en faire n’engage que nous seule pour celles qui vivent seules et nos maris pour nous qui sommes passés devant le Maire ! » déclare Mme Broh Hortense gérante d’une structure de micro-finance. « Dans un couple tout est une question d’éducation de la femme. L’homme est celui qui porte la culote comme on le dit et à ce titre il doit clairement définir ce que son épouse doit faire. Si elle refuse de contribuer aux charges de sa propre maison en disant que son argent appartient à ses parents, c’est qu’elle n’est pas prête pour une vie à deux » nous explique Mme Broh. Les femmes pour jouer pleinement leur rôle de pilier de la famille comme c’est déjà le cas doivent aussi recevoir de la société des engagements clairs quant à leur épanouissement. Cela passe par la revalorisation de ses acquis sociaux et surtout la reconnaissance de ses efforts. Ce n’est donc pas trop demander aux hommes de permettre aux femmes de toucher le même salaire qu’eux. Tout est une question de savoir comment amener la femme à partager les charges au quotidien.

Suy Kahofi

Publicités

À propos de Rédacteurs nousfemmes

Nousfemmes est un blog crée par SUY Kahofi, correspondant de presse et blogueur ivoirien. L'équipe de rédaction s'étoffe avec l'arrivée du journaliste d'Anderson Diédri, journaliste d'investigation.

Publié le août 22, 2011, dans FEMME ET SOCIETE, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :