Les femmes de la société civile s’engagent pour la paix

Apres la lutte pour la démocratie place a la relance économique

Les Organisations féminines de la société civile ne veulent pas jouer les seconds rôles dans une Côte d’Ivoire nouvelle à l’heure où l’on parle de plus en plus de paix, de réconciliation mais surtout de reconstruction. Les femmes Ivoiriennes représentent en effet un peu plus de 52% de la population et elles demeurent un maillon indispensable dans la chaîne de développement économique. A ce titre il est quasi impossible de parler de reconstruction sans leur faire appelle. Les femmes Ivoiriennes pourtant reviennent de loin car à vouloir œuvrer pour le respect de la démocratie elles ont payé leur engagement de leurs vies ! Namizata Sangaré de l’OFACI, l’Organisation des Femmes Actives de Côte d’Ivoire nous fait le point sur la situation des droits de la femme en Côte d’Ivoire. « Avoir tout ce qui s’est passé dans ce pays je me demande bien si des femmes ont des droits ! Pour une histoire d’élection des femmes ont été tuées, violées, ont été victimes de licenciement et certaines ont perdu leur fond de commerce car il a servit à nourrir la famille. Certaines femmes sont aujourd’hui des veuves et n’ont aucun soutien ».

Pourtant ce triste tableau de la situation de la femme ne saurait désarmer les animatrices des Organisations féminines. Le Centre Féminin pour la Démocratie et les Droits Humains en Côte d’Ivoire en abrégé CEFCI vient d’asseoir une stratégie qui vise à amener les femmes Ivoirienne à jouer un rôle plus important dans le processus de réconciliation. Nathalie Koné la Présidente du CEFCI estime qu’il est impossible de parler de réconciliation sans se référer aux femmes « car une femme qui pardonne c’est une nation qui panse plus vite ses meurtrissures ». En quoi consiste la stratégie du CEFCI et quelles sont ses enjeux ? Elément de réponse avec la Présidente de l’organisation. « L’enjeu principal c’est que nous voulons former les organisations de la société civile pour qu’elles soient à même d’exister, de se pérenniser et aussi de mener des actions à impact sur le terrain avec les populations à la base. Il faut aussi former pour que ces associations puissent participer au processus de réconciliation et au mouvement de développement post-crise ». Les femmes doivent être formées pour accompagner au mieux le processus de réconciliation mais attention à ne pas oublier de prendre en compte leurs difficultés existentielles. Namizata Sangaré Présidente de l’OFACI. « C’est vrai qu’il faut parler de paix et de réconciliation mais il ne faut pas oublier d’accompagner les femmes. Si vous allez croiser une femme qui a perdu son mari et que vous lui parlez de réconciliation, elle vous écoutera une fois, deux fois mais pas une troisième fois car elle à d’autres problèmes d’ordre existentiel. Il faut donc trouver des moyens pour que les femmes puissent de nouveau se prendre en charge car nombreuses sont celles qui sont aujourd’hui chef de famille ».

Comme hier pour l’enrôlement sur les listes électorales, le vote de la présidentielle et les nombreuses marches pour la démocratie, les femmes répondent oui à l’appel de la mère Patrie pour l’unité mais attendent un soutient ferme de la part des nouvelles autorités.

SUY Kahofi

Publicités

À propos de Rédacteurs nousfemmes

Nousfemmes est un blog crée par SUY Kahofi, correspondant de presse et blogueur ivoirien. L'équipe de rédaction s'étoffe avec l'arrivée du journaliste d'Anderson Diédri, journaliste d'investigation.

Publié le août 19, 2011, dans FEMME ET SOCIETE, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :